DEMANDE

Gerome ETTZEVOGLOV
Auteur - Conférencier - Consultant
EXPERT EN HYPNOSE
17, rue de l'Hôtel des Postes
06000 NICE
Tél : 04.23.13.09.09

L'hypnose ne se substitue à aucun avis ni traitement médical.
  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

©2017-2019 EUTHYMIX  / MENTIONS LÉGALES

ÉPANOUISSEMENT AU QUOTIDIEN : VOIE N° 1

10/04/2018

Permettez-moi de vous offrir un extrait de mon  livre : "Du Langage des Sentiments de l’Âme, d’Autres Visages de l’Hypnose", Éditions EUTHYMIX, Paris 2017, G. ETTZEVOGLOV, pp.113-117.
 

"Considération et bienveillance 

 

Vous avez certainement remarqué que votre attitude envers vous relève souvent de négligence ou de maltraitance.

Qui ne s’est jamais tenu approximativement ce langage ?

« J’ai été nul, quel imbécile je fais, je m’en veux, je n’aurais pas du dire cela, je suis vraiment trop bête, je suis incapable, je n’ai pas de mémoire, je suis moche, je suis gros, je ne mérite pas ceci, je ne mérite pas cela, je n’y arriverai jamais, je n’ai jamais su faire, je dois me faire violence, je suis fainéant, je suis un bon à rien, je ne pense qu’à bouffer, je ne mérite pas d’être heureux, quel incapable je fais, c’est trop beau pour moi, j’ai toujours été maladroit, c’est bien fait pour moi, je suis lâche, je manque de courage, je suis vieux, je suis trop maigre, je suis trop jeune, c’est moche mais bien bon pour moi, ça ira je ne suis pas difficile, je ne dirai rien après tout ils ont certainement raison de me traiter ainsi, je ne mérite pas mieux, c’est bien bon pour moi, je peux m’estimer heureux d’avoir ça, etc. »

 

Impatience, empressement, intolérance, intransigeance, manque de considération, absence de bienveillance à son propre endroit, sont autant de brutalités et violences que vous êtes trop nombreux à vous infliger. Ce « cancer » du langage interne est cause de nombreux dégâts. 

 

Souvenez-vous, vous êtes le produit direct et indirect de conditionnements que vous reproduisez sur vous-même et le reste du monde. Vous êtes à la fois victime et bourreau car vous avez été « éduqué » ainsi : « obligation-peur-obéissance-sentence ».

 

Ce langage inadapté avec vous-même engendre des émotions et sentiments de l’âme malsains, toxiques qui polluent vos pensées, vos idées, et votre corps, et empoisonnent votre vie. Le coeur affectif émet en réponse à ces auto-agressions, auto-dénigrements et maltraitances fréquents et répétés, des sentiments de l’âme, des affects qui vous font ressentir plus ou moins temporairement, ce que vous suggérez ainsi. 

 

Inutile d’aller chercher très loin pour comprendre simplement la puissance négative de ces phénomènes d’auto-dénigrement, avec lesquels vous composez à tort.

 

Ne vous êtes-vous jamais demandé comment ces acteurs extraordinaires, ceux qui par leur interprétation vous ont arraché des larmes ou des rires, réussissaient-ils à « jouer » leur rôle avec autant d’éloquence, autant d’authenticité, autant d’émotion ? 

 

Il ne s’agit pas seulement de connaître un texte par coeur, de bien le comprendre, d’imiter les mimiques, attitudes et comportements d’un personnage ou de connaître et reproduire ses pensées pour l’incarner. Il s’agit de le vivre, de le ressentir, d’être habité par lui. Pour cela, ces acteurs vont réveiller en eux des émotions qui vont solliciter leur coeur affectif dans une direction donnée. Les sentiments générés en réponse initieront des dimensions affective, psychologique et somatique aussi réelles et vivaces qu’elles seraient chez le personnage à incarner. 

 

La charge affective est alors bouleversante pour l’acteur qui se retrouve dans un état second. Souvent, celui-ci devient profondément « préoccupé » par les tiraillements existentiels du personnage qui semble soudain l’habiter ; il va jusqu’à ressentir ses sensations physiques, ses symptômes psychogènes, alors même qu’il en ignorait une grande partie.

 

Ces vibrations émotionnelles engendrent à leur tour des émotions et sentiments forts chez les spectateurs qui, médusés, hypnotisés sont transportés dans l’univers incarné ; ils reçoivent et génèrent à leur tour des sentiments saisissants. La contagion émotionnelle et affective se fait par vibrations émotionnelles.


N’avez-vous donc jamais vibré, n’avez-vous donc jamais fait vibrer ? D’où provient cette prodigieuse puissance ?
Ce souffle de vie soudainement prégnant, bouleversant qui vous procure le sentiment d’être encore plus vivant est le produit de votre âme sensitive et de son coeur affectif, qui bat alors très fort. 

 

N’est-ce finalement pas prétentieux que de « penser » que toutes nos peines et joies, ne proviendraient que de notre petite cervelle ?

Faut-il avoir un gros ego ou une petite cervelle, ou peut-être les deux à la fois pour se réduire à sa psyché, son corps ou s’expliquer et se définir par un organe, fut-il notre cerveau. 

La psyché, le cerveau, le corps sont d’extraordinaires machines ; on ne peut leur faire porter les causes de tous nos maux, ni même leur attribuer le bénéfice de toutes nos joies. Nous sommes bien plus que cela. Et ce que nous sommes, personne n’est en mesure de nous l’expliquer. Nous seuls pouvons le trouver par l’expérience du rapport à soi-même et au monde et par l’observation affective de cette relation à son âme sensitive.


Alors pour incarner ce que vous souhaitez vivre, adoptez le langage des sentiments de l’âme ; non seulement vous ressentirez pleinement ce que vous souhaitez profondément et devenez, mais vous le communiquerez par contagion et sans effort au reste du monde!


Mais que voulez-vous vivre, que voulez-vous propager ? 

Allez-vous encore laisser les autres vous dicter qui vous devez être, ce que vous représentez et le rôle que vous devez jouer ? Allez-vous encore longtemps vous laisser dominer par les regards subjectifs de ceux qui vous contraignent ?

Qui a fait montre d’une sincère considération à votre égard ces derniers temps ? Qui fait preuve de bienveillance avec vous ? Qui peut mieux vous connaître que vous ? Qui peut mieux prendre soin de vous que vous ? Que faites-vous de bon pour vous ? Que dites-vous de bon sur vous ?


Si vous pensez que la voie de la bienveillance ne représente qu’une possibilité parmi d’autres, qu’une fantaisie, oubliez ce livre et continuez de vous maltraiter ; le moment n’est pas encore venu pour vous. Il saura s’imposer à vous, en temps et en heure. Oui, le moment viendra ou vous serez las de vivre dans votre tête, de vivre dans vos pensées et de vous laisser dominer par elles (fidèle à leur conditionnement).


En revanche, si vous pensez que vous aussi vous avez le droit de vous épanouir durablement, brisez le cercle infernal de l’auto-négligence, de l’auto-maltraitance, de l’auto-dénigrement, de l’auto-sabotage et engagez-vous dans une complicité bienveillante avec vous-même. 
 

Soyez-en sûr, sont en jeu votre « intentionnalité » de vie, votre puissance d’être et d’agir, épanoui et comblé. 
 

Dans la bonne disposition de l’âme sensitive, aucune limite consciente, inconsciente ou subconsciente ne pourra résister à votre souffle de vie. 
 

Dans la même voie, souvenez-vous de vous égarer parfois sur l’un de ses chemins. Être bienveillant avec les autres, les considérer pour ce qu’ils sont, leur offrir notre tolérance, c’est aussi nous enrichir personnellement. Vérifiez au travers des sentiments de l’âme, quel grand bien cela vous procure. N’attendez pas, ne reportez plus, commencez par des actes simples. Observez le bon et le beau en chacun des êtres (proches ou étrangers) qui vous entourent, donnez-leur de l’attention bienveillante.
Attardez-vous auprès d’une personne seule, bavardez avec un nécessiteux, donnez un peu de vous, ici et là, vous valez bien plus que votre argent ; donnez des deux lorsque la faim ou la soif se font sentir. Vous ressentirez dans ces actions simples les vibrations émotionnelles qui viendront  « vitaminer » votre âme sensitive et son coeur affectif."

​Lire la suite 

 

Auteur : Gerome ETTZEVOGLOV
Expert en hypnose appliquée aux relations d'aide​
Président du Syndicat Français des Praticiens en Hypnose Intégrative

 

La reproduction partielle de cet article est permise sous la condition d’intégrer de manière visible dans votre article : « Auteur, G. ETTZEVOGLOV : www.ettzevoglov-gerome.com »

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

​À LA UNE

LES DESSOUS DE L'HYPNOSE

4/9/2019

1/3
Please reload

ARTICLES RÉCENTS
Please reload