LIBÉRER SON CŒUR AFFECTIF


Les systèmes scientifiques dominants sont binaires. Ils fragmentent l’homme en deux grandes parties distinctes ; l’une est psychologique (psyché), l’autre est somatique (sômatiyós). Cette vision classique distingue également leurs fonctionnements de façon toute aussi diptyque : le normal et le pathologique. Ces fragmentations donnent naissance à des tableaux cliniques(1) pour les médecins, une psychopathologie(2) et un DSM(3) pour les psy. Un des postulats hégémoniques défend la cause d’une majorité de nos "désordres" affectifs et d’une grande partie de nos "déséquilibres" et de leurs expressions diverses, comme étant principalement "d’ordre psychologique" : "C'est psychologique" Devant le nombre considérable d’excellentes facultés de psychologie et l’exponentielle quantité de brillants psychiatres, psychologues, psychanalystes et psychothérapeutes en tout genre et de toute obédience dans le monde, l’équilibre et la bonne santé affective et psychique des individus et des populations devrait être au rendez-vous de notre siècle !! Or, toutes les études sérieuses et l’ensemble des indicateurs montrent avec flagrance le contraire. Personne n’est épargné, (ni-même les soignants, aidants ou psy), par ces malaises individuels profonds qui créent déséquilibre et désespérance et qui ont des conséquences et répercussions sur l’ensemble des systèmes, sociétés et civilisations. Chacun d’entre nous peut contribuer facilement à évoluer vers plus d’équilibre individuel et collectif en s’intéressant davantage à une partie de lui, ignorée, négligée ou maltraitée. Tentons d’y voir plus clair. Le nourrisson, avant d’être en âge de percevoir et construire sa perception consciente de lui même et du monde et d’en faire la distinction, est détaché de la psyché et enfermé dans un sôma qu’il subit parfois comme un ensemble de sensations gênantes ou douloureuses. Dès ses premiers jours, l’homme se développe principalement via un appareil élaboré et autonome le « coeur affectif »(4). Cette partie autonome, animale et première est essentielle à sa survie mais aussi à son équilibre. Dans les premières années de développement du nourrisson, ce système affectif est ignoré au profit de la raison(5), destinée sociale de l’homme, qui passe inexorablement par l’éducation : le formatage de sa conscience et le développement de son intelligence cognitive, axes principaux et incontournables de socialisation.

En ce sens, tout parent attentionné veillera tant bien que mal à l’équilibre psychologique et physique de son enfant. Il pense que "le reste" suivra, qu’un bon équilibre psychologique entraine fondamentalement un bon équilibre affectif ; c’est un lieu commun de croire cela. Pourtant, en ignorant notre "âme sensitive" (et celle de ceux qui nous entourent), nous abandonnons son "coeur affectif" sur l’autoroute de la psyché. De ce fait, on sera contraint toute une vie durant, de se maintenir en équilibre seul dans ce trafic incessant de pensées, de questionnements, de doutes et incertitudes, de conflits internes, etc. Ce système affectif autonome, a été relégué par Freud aux oubliettes "de la région de la vie psychique la plus obscure et la moins accessible"(6). Il est pourtant sans aucun doute l’unique point de départ de toutes nos fonctions dans une étendue presque illimitée. Il ne s’agit pas de redevenir des animaux sauvages mais de répartir équitablement les soins apportés à chacune des trois parties autonomes qui constituent notre "Être". Ainsi, nous pourrions transformer "Un esprit sain dans un corps sain "(7) par "Une âme saine dans un corps sain pour un esprit sain". Mais alors comment libérer l’âme sensitive et son coeur affectif d’une psyché encombrée ? L’on ne peut considérer et apprivoiser que ce que l’on sait existant. L’âme sensitive et son coeur affectif sont inexistants dans nos visions classiques de l’Homme et de Soi. La première action, la plus libératrice est de les considérer. En procédant ainsi nous leur donnons une existence pleine et entière. Nous parvenons par ce biais à un haut niveau de perception et sommes en mesure de nous prémunir "des influences toxiques du monde" sans difficulté, détachés des cadres et convictions imposés. Observons ces propositions de plus près. Lire la suite

Auteur : Gerome ETTZEVOGLOV Expert en hypnose appliquée aux relations d'aide ​Président du Syndicat Français des Praticiens en Hypnose Intégrative

Extrait du livre : "Les Dessous de l'Hypnose en France, Immersion au Coeur d'un Univers Fascinant", Paris, Éditions EUTHYMIX, 2018." G. ETTZEVOGLOV.​

La reproduction partielle de cet article est permise sous la condition d’intégrer de manière visible dans votre article : "Auteur, G. ETTZEVOGLOV : www.ettzevoglov-gerome.com"

NOTES DE BAS DE PAGE 1) Le tableau clinique liste des caractéristiques, symptômes et signes d'états "pathologiques" participe du diagnostic du médecin. 2) Etude et définitions des troubles psychiques. 3)DSM : Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux). Ce manuelle en est à sa cinquième édition DSM5. 4) Postulat : cet appareil affectif produit des effets sur la psyché et le sôma sans leur appartenir pour autant. 5) Raison en terme de raisonner, intellectualiser, complexifier et non de raisonnable. 6) S. Freud, Au delà du principe du plaisir, Paris, PUF, p. 44, 2013. Au sujet de la vie affective : "Il s’agit de la région de la vie psychique la plus obscure et la moins accessible." 7) "Mens sana in corpore sano" Extrait de la dixième des seize Satires du poète Juvénal (45-128) quant à la spiritualité antique. "... Ce qu’il faut alors implorer, c’est un esprit sain dans un corps sain." Juvénal, P. de Labriolle, F. Villeneuve, O. Sers, Satires, Les Belles Lettres, Paris, 2002, p.62.

323 vues

DEMANDE

 & COMMANDE

©2018-2020 ETTZEVOGLOV  / MENTIONS LÉGALES

CONTACT
Gerome ETTZEVOGLOV
Auteur - Conférencier - Consultant
EXPERT EN HYPNOSE


Palais Galléan
5, rue Galléan
06000 NICE
Tél:  06.28.26.31.63

L'hypnose ne se substitue à aucun avis ni traitement médical.
  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon