VOUS ÊTES SOUVENT EN TRANSE!


L'HYPNOSE SPONTANÉE EST L'HYPNOSE LA PLUS RÉPANDUE AU MONDE

Première forme d’hypnose, nous la vivons tous et sans exception aucune, depuis notre naissance.

Il n’y a pas un seul jour où l’hypnose ne se développe spontanément en nous.

Ces transes quotidiennes surviennent même plusieurs fois dans la journée, que nous le voulions ou non. Ces états sont si naturels qu’il est probable que la majorité d’entre nous vivent ces multiples instants de transe comme des moments dépourvus d’un quelconque intérêt.

Prenons l’exemple d’un élève.

Peu importe son âge, sa classe, le cours auquel il assiste, le timbre de voix de son enseignant, et aucun intérêt de savoir si cet élève est assis près d’un radiateur en hiver, ou à côté d’une fenêtre entrebâillée au printemps.

Laissons ces détails de côté, si vous le voulez-bien.

Imaginons quelques instants que l’esprit de cet élève vagabonde durant l’un de ses cours. L’élève est physiquement présent dans la classe, mais nul ne peut dire avec exactitude où sont ses pensées dans ce moment précis. L’enseignant observe l’élève et se dit "encore un élève qui dort en classe!".

Nous savons pertinemment que cet élève ne dort pas réellement, n’est-ce pas?

Nous le savons parce que nous avons déjà vécu ce genre de moments, en classe, en famille, en réunion, lors d’un repas ou ailleurs. Ces périodes plus ou moins courtes, où nous sommes un peu partout et nulle part à la fois. "Déconcentré", "rêveur" diront certains. "Absent", "songeur", "contemplatif", jureront d’autres.

Tous auront raison, et dans une certaine mesure, même le professeur quand il pense que l’élève dort.

Lorsque nous vivons ces instants particuliers, nous sommes en transe, sous hypnose. Après tout, nous pouvons aussi dire que nous dormons d’une sorte de "sommeil éveillé".

Voilà une des premières formes d’hypnose spontanée naturelle devant laquelle nous sommes tous égaux.

Bien entendu, certains peuvent penser à juste titre "Oui, mais il y a des gens plus rêveurs que d’autres".

Nous préciserons alors qu’il y a en effet, des personnes chez qui l’hypnose naturelle, la transe spontanée, est plus visible que chez d’autres.

Parfois, une explication appelle d’autres questions :

"Faut-il donc s’ennuyer pour être en transe? S’agit-il d’être distrait ou un peu fatigué pour vivre l’hypnose plusieurs fois par jour? Ou juste bien au chaud près d’un radiateur ou d’une cheminée en hiver?"

Absolument pas. Nul besoin de s’ennuyer pour rêver. D’ailleurs, avez-vous foncièrement besoin d’être parfaitement installé sur une plage de rêve pour songer, pour "rêvasser" ou pour laisser votre esprit s’évader?

Le songe est une forme d’hypnose spontanée ; il nous surprend en toute situation, et au moment où nous l’attendons le moins. Mal assis sur le quai trop venté d’une gare. Dans le froid glacial d’un sommet enneigé. Au volant d’une voiture bloquée dans un embouteillage. Cramponné à la poignée d’un métro bondé. Dans l’habitude d’un trajet ordinaire. Dans les bras de son "amoureux"...

Il serait difficile de faire une liste exhaustive de toutes ces occasions où nous vivons naturellement la transe sans que nous en ayons totalement conscience.

Il est fort probable que tout à l’heure, ou tout de suite après, vous preniez pleinement conscience de quelques moments spontanés de transe. Ce pourra être au détour d’un songe ou d’une contemplation, ou d'un autre phénomène de nature semblable.

Vous penserez sans doute alors "Tiens, je suis en transe". Vous sentirez dans un sourire naissant ou une sensation de qualité égale, cette fabuleuse expérience que celle de prendre conscience de ces multiples moments que vous trouviez si banals auparavant.

À moins que vous ne sachiez déjà apprécier ces transes de la vie quotidienne comme des relations privilégiées à vous-même et au monde?

De nombreuses activités favorisent des transes naturelles. Vous en aurez déjà décelé certaines en recherchant ces fameux états d’hypnose dissimulés ici et là dans vos expériences quotidiennes.

Aurez-vous alors déjà pensé au cinéma?

Le corps installé à un endroit pendant que l’esprit voyage au gré du scénario et que les émotions fusent au rythme des rebondissements.

Ou bien vous seriez-vous souvenu d'un massage où le corps se faisait oublier ou mieux ressentir, modifiant ainsi la conscience de celui-ci? D’autres se sont certainement imaginés sortir du temps dans un musée...

Les conducteurs aussi connaissent bien ces longs trajets en voiture ou en moto, quand la monotonie d’une route devenue alors hypnotique crée des absences et des vides : "Mince, j’ai manqué la sortie que j’ai déjà prise des centaines de fois. Mais où sommes-nous ? Ah oui, j’étais complètement ailleurs... Incroyable, on est déjà arrivés?" 


Et qui ne s’est jamais perdu dans ses pensées au détour de... De quoi d’ailleurs? Comment peut-on oublier tous ces moments évanescents où notre être nous joue de jolis tours de transe?

Lire la suite

Auteur : Gerome ETTZEVOGLOV Expert en hypnose appliquée aux relations d'aide Président du Syndicat Français des Praticiens en Hypnose Intégrative

Extraits du livre: Les dessous de l'Hypnose en France, Immersion au Coeur d'un Univers Fascinant , Éditions EUTHYMIX, Paris 2018, G. ETTZEVOGLOV.

La reproduction partielle de cet article est permise sous la condition d’intégrer de manière visible dans votre article: "Auteur, G. ETTZEVOGLOV : www.ettzevoglov-gerome.com"

795 vues

DEMANDE

 & COMMANDE

©2018-2020 ETTZEVOGLOV  / MENTIONS LÉGALES

CONTACT
Gerome ETTZEVOGLOV
Auteur - Conférencier - Consultant
EXPERT EN HYPNOSE


PALAIS GALLÉAN
5, rue Galléan
06000 NICE
Tél:  06.28.26.31.63

L'hypnose ne se substitue à aucun avis ni traitement médical.
  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon