HYPNOSE : ÉVEILLÉS OU ENDORMIS?


cerveau-hypnose-nice-expert-hypnose

Sommes nous éveillés ou endormis lorsque nous somme sous hypnose ou en transe ?

Pour répondre à cette question, permettez-moi de revenir brièvement sur le terme "Hypnose" qui fascine ses contemporains depuis plus de 5000 ans.

"Hypnose" signifie plusieurs choses à la fois.

Hypnose désigne des états de conscience atypiques dit souvent EMC, états hypnotiques ou états de transe. Mais hypnose définit aussi des courants théoriques, des usages, et des pratiques.

L’hypnose en tant qu’état modifié de conscience, état hypnotique ou état de transe (synonymes, vous l’avez compris) est avant tout un phénomène naturel commun. Vous explorez tous, oui tous sans exception aucune, la transe plusieurs fois par jour sans en avoir vraiment conscience. Ce sont les transes "communes" de la vie quotidienne : "Common everyday trance"

Songes, contemplation, rêverie sont autant de formes de transe naturelles spontanées qui participent de notre équilibre neurologique, dans un processus de "digestion" des multiples informations traitées, consciemment ou non, au fil de nos journées.

Les états hypnotiques et leurs expressions sont très variés. La plupart des transes naturelles est souvent imperceptible aux novices.

En dehors des transes naturelles de la vie quotidienne, l’hypnose peut être catalysée par des procédés communicationnels ou par des adjuvants naturels ou chimiques. (plantes psycho-actives, racines et champignons hallucinogène, médicaments hypnotiques, drogues chimiques).

Avec Hypnose Flash® et Hypnose Intégrative®, nous catalysons la transe de manières totalement naturelles, à des fins bénéfiques à la personne humaine. Il va sans dire.


SUR LE PLAN SCIENTIFIQUE

Sous IRM, la transe s’observe au niveau neurologique par une désactivation du précunéus et du cortex cingulaire postérieur, ouvrant ainsi des voies d’hyper-suggestibilité. Cependant la transe ne correspond à aucune organisation neuronale stéréotypée.

Sous éléctoencéphalographe, la majorité des fréquences électriques du cerveau d’un sujet en transe se trouve dans la portée alpha (8 -13 Hz), c’est à dire précisément entre l’état de veille (bêta /14-25 Hz) et le sommeil paradoxal (thêta /4-7 Hz).

En somme, sous hypnose, vous n’êtes ni totalement éveillés, ni endormis. Vous évoluez quelque part entre veille et sommeil paradoxal.


Auteur : Gerome ETTZEVOGLOV

Expert en hypnose appliquée aux relations d'aide

La reproduction partielle ou totale de cet article est permise sous la condition d’intégrer sous votre publication (avec lien dur) :

"©Extrait d'un article de G. ETTZEVOGLOV https://www.ettzevoglov-gerome.com"

165 vues