D'AUTRES VISAGES DE L'HYPNOSE


    "L’expérimentation "simplifiée", chez soi, du langage des sentiments de l’âme", permettra à chacun d’en vérifier au quotidien, les effets bénéfiques, profonds, constants et durables.

    Cet ensemble s’inscrit dans le champ du langage des relations d’aide : "aide de soi-même" et "aide des autres", dans un contexte personnel ou professionnel."

    Certains pourront s’interroger sur cette dynamique "intégrative" et son "orientation résultat", tout comme sur cette façon atypique de percevoir l’humain. Ils pourront alors se demander si l’approche du "langage des sentiments de l’âme", ne s’inscrirait pas dans une des stratégies de la relation d’aide, dites de recouvrement. Nous ne pouvons qu’affirmer, pour l’avoir constaté dans notre pratique et celles des praticiens qui y sont formés et l’appliquent rigoureusement, que cet ensemble est éloigné d’un tel phénomène, qui serait de par sa nature même éphémère.

    D’autres s’interrogeront sur les différences et similitudes entre les hypnoses pratiquées en France et dans le monde, et l’hypnose générée par "Recognition Intégrative". Pour y répondre, tentons de compléter les informations déjà développées dans cet ouvrage par une synthèse plus concise.

    "Objet de la plupart des obsessions et "prétextes" de la psychologie, et plus globalement de l'ensemble des psychothérapies, conscient et inconscient ne présentent dans cette approche, pas plus d’intérêt que l’arbre au sujet du vent ; les arbres ne produisent pas le vent."


    Tout d’abord, l’inconscient qu’il soit ressource ou siège des dénis et refoulements, ne présente aucun intérêt dans notre approche. Plus profonde, plus ancienne, plus vitale que l’inconscient, "l’âme sensitive" est souffle et inspiration de vie. En son absence, conscient, inconscient, psyché et sôma, qui sont les couches les plus superficielles de l’homme, sont vides et inexpressives. Ensuite, toute information de quelque nature qu’elle soit ayant effet de suggestion, nous pouvons dire que nous y avons recours ; mais sous une forme et un fond bien spécifiques, puisque intégratifs, directs et vibratoires. "Intégratifs et vibratoires" dans le sens ou le langage subjectif du sujet (verbal, para-verbal et non-verbal) est un ensemble de "symboles atomiques vibratoires" que nous réintégrons dans la session "recognitive" pour solliciter le "coeur affectif" en vue de générer des affects bénéfiques. Rappelons que l’orientation est résultat et non solution comme nous l’avons explicité en détails.


    "Quant à l’hypnose - "espace transitionnel de liberté" (183) - nous la catalysons à différents degrés selon les attentes et besoins des sujets en demande, en ayant recours à un nouveau type d’induction quasi-invisible. Il n’est plus "hypnotique" mais puissamment "hypnogène" ; en cela qu’une myriade de micro-processus vibratoires est intégrée dans un langage nourri d’une "intentionnalité" qui, de par sa forme et sa nature, est extrêmement hypnogène."

    Ainsi, pour induire une haute intensité hypnotique ou des transes profondes, nous n’avons recours à aucune forme d’induction hypnotique formelle, aucune espèce de rupture de pattern ou invasion proxémique notable ou visible. L’hypnose s’émancipe aussi rapidement qu’intensément sans que l’observateur expert puisse y voir une quelconque forme d’induction connue et/ou déjà vue.

    Enfin et pour finir, la transformation des affects, sensations et comportements indésirables se fait par un ensemble de procédés extrêmement modernes qui repose sur le paradigme et les postulats que nous avons abordés en grande partie dans cet ouvrage.

    Il faudrait bien plus de livres pour exposer les nombreux outils communicationnels de Recognition Intégrative. Et quand bien même, l’exercice de l’écriture privera inexorablement le lecteur de la part vibratoire la plus précieuse de ce langage hypnogène, essentiellement silencieux. Commentaires sur ce livre

    Auteur : Gerome ETTZEVOGLOV Expert en hypnose appliquée aux relations d'aide ​Président du Syndicat Français des Praticiens en Hypnose Intégrative

    Extrait du livre : "Du Langage des Sentiments de l’Âme, d’Autres Visages de l’Hypnose", Éditions EUTHYMIX, Paris 2017, G. ETTZEVOGLOV

    La reproduction totale ou partielle de cet article est permise sous la condition d’intégrer de manière visible dans votre article: « Auteur, G. ETTZEVOGLOV : WWW.ETTZEVOGLOV-GEROME.COM »

    (183)"Bien employée dans la relation d’aide, l’hypnose est profondément humaine, elle ouvre un espace transitionnel de liberté", G. Ettzevoglov, De l’Induction Hypnotique, Coll. Le Germe, Satas, Bruxelles, 2012, p.31.

    81 vues